Temps de lecture: 5 minutes


Lors de votre stratégie de recherche de mots clés en référencement naturel, vous vous interrogez souvent sur les mots sur lesquels vous souhaitez apparaître sur les moteurs de recherche (Google, Bing,…)

Les 1er mots qui vous viennent à l’esprit sont le plus souvent des mots ou expressions clés généralistes se rapportant aux domaines de votre activité.

Vous travaillez d’ores et déjà sans le savoir sur la courte traîne.

Petite parenthèse mais connaissez vous la règle des 80/20 (ou loi de Pareto) ?

Et bien, cette loi (quasi universelle) s’applique une fois de plus, et dans un domaine qui nous intéresse: celui du référencement naturel et plus précisément sur ce qui suit la courte traîne: notre fameuse longue traîne !



Le trafic de recherche et la concurrence de mot (ou expression) clé

Vous vous demandez à présent en quoi elle nous concerne ? Et c’est très simple une fois qu’on a compris deux concepts:

  • Celui du trafic de recherche qui correspond au nombre d’internautes accédant à l’une des pages de votre site internet à partir d’un lien proposé par le moteur de recherche. Ce trafic que l’on peut attendre d’un site bien positionné sur des mots et expressions clés.
  • Celui de la concurrence de l’expression qui fait que notre site a plus ou moins de chance d’apparaître dans les résultats de recherche sur une saisie de mot (ou expression) clé spécifique.

Cela nous amène à 2 stratégies qui sont autant complémentaires qu’indispensables pour assurer la fréquentation d’un site sur le long terme.



Stratégies de choix de mots clés & longue traîne

Choisir des mots clés généralistes très concurrentiels à très fort trafic (Courte traîne)

Les mots clés généralistes assurent un très important trafic de recherche mais sont plus difficilement atteignables pour de petits acteurs, la concurrence est en effet très forte.

Il sont les 1er mots auxquels vous pensez lorsque vous parlez de votre activité et votre contenu doit être optimisé sur ces termes qui définissent la thématique de votre activité.

Exemple:

Le mot clé « Avocat » va m’amener en concurrence avec les prés de 67000 avocats exerçant en France et susceptible d’optimiser leur référencement sur ce terme.

L’expression clé à 2 mots  « Avocat Bordeaux » va réduire l’entonnoir de recherche et me mettre en concurrence avec « seulement » 1400 avocats. Mon site a donc déjà plus de probabilité d’apparaître dans les résultats de recherche.

Mais plus on augmentera la précision de l’expression clé, en général en augmentant le nombre de mots (3 ou plus), plus on argumentera les chances que l’internaute trouve le résultat pertinent qu’il recherche.


Choisir des expressions clés de niche peu concurrentielles mais à faible trafic (Longue traîne)

Les mots clés et le plus souvent expressions clés plus spécifiques assurent un faible trafic mais si l’internaute les saisie, mais il y a aussi de fortes chances que sa recherche soit ciblées et que vous soyez l’interlocuteur parfait pour répondre à sa demande.

C’est le 1er effet bénéfique des expressions clé de longue traîne qui conduisent à ce que l’on appelle du trafic qualifié

De plus, le second effet bénéfique concerne le trafic de recherche.

Au 1er abord, choisir une expression clé à faible trafic peut sembler contre productif mais c’est l’addition de ces mots/expressions clés qui assurent au final un trafic de recherche conséquent.



La longue traîne & La loi des 80/20

Revenons maintenant à la régle des 80/20 et à la définition de la courte et de la longue traîne

Tout d’abord je vous recommande de visualiser la représentation d’une courbe de longue traîne. Vous aurez accès à de superbes créations qui parsèment Google Image en suivant cette requête de  recherche

La principe de traîne est relativement simple, une fois qu’on a bien défini le trafic et la concurrence de recherche:

  • La courte traîne contient les mots clés généralistes spécifiques à votre activité (environ une dizaine de mots) assurant un trafic de recherche équivalent à 20% de votre trafic global de recherche.
  • La longue traîne contient toutes les expressions clés plus spécifiques et leur trafic additionné apporte sur un site bien optimisé environ 80% de trafic lié à une recherche de contenu.

On comprend donc le grand intérêt à optimiser sa longue traîne.



Travailler sa longue traîne

Produire du contenu

Alimenter sa longue traîne est l’activité principale juste après le lancement de votre site internet. Il s’agit de produire de multiples contenus répondant à des sujets spécifiques sur la thématique de votre activité.

Pour optimiser la longue traîne, rien de mieux qu’une stratégie de production de contenus.

Mais attention, vous vous démarquerez davantage si vous produisez un contenu original qui apporte une vision personnelle et différente d’un sujet et beaucoup moins si vous vous contentez de reprendre une informations qui existe déjà ailleurs sur le web.

Outre un contenu original, pensez aussi aux synthèses d’informations. Un article détaillé allant au bout d’un sujet précis a de grandes chances d’être bien positionné dans les résultats de recherche.



2 outils Google que vous utilisez déjà tous les jours et qui vous aiderons à optimiser cette longue traîne



Google Suggest

Lorsque vous commencez la saisie de termes de recherche, des expressions de recherche vous sont proposées par un système dit d’auto complétion.

Cela permet à l’internaute d’accélérer sa recherche et sa saisie par des mécanisme de prédiction et de popularité du contenu recherché et ainsi de le diriger vers un maximum de pages pertinentes liées à sa recherche.

Et cela représente pour vous, propriétaires de sites internet et producteurs de contenus, l’opportunité de connaitre les expressions à inclure dans vos contenus pour les faire apparaître dans ces résultats.

Ainsi si j’envisage de rédiger un article sur l’optimisation du référencement, j’inclurai les termes suggérés par Google Suggest dans mes titres & paragraphes.


Exemple lorsque je commence ma saisie avec les mots « optimiser refer… » Google me propose les résultats ci-dessus

Bien sûr les exemples ne manquent pas et je vous invite à saisir les mots liés à votre activité.



La recherche associée

Lorsque que vous saisissez et validez votre recherche et faites défiler jusqu’au bas de page de recherche, une suggestion de 8 expressions clés apparaît. Il s’agit des recherches associées aux termes que vous avez saisi.

Elles sont révélatrices d’informations sur ce que l’internaute recherche spécifiquement lorsqu’il saisit sa requête et permettent d’en connaitre plus sur les caractéristiques qu’il recherche dans les produits/services que vous offrez, ou bien les questions qu’il peut se poser sur une thématique liée à votre activité.

C’est également un outil précieux pour obtenir des informations sur votre marché et répondre à ces questions en produisant un contenu qui viendra combler ces lacunes.

Voici ce qui m’est proposé lors d’une recherche sur l’expression clé « optimiser référencement naturel »

Tendance fin 2018: Les recherches associées commencent également à apparaître sur la version mobile de Google.



L’internaute au cœur de votre stratégie

Pour conclure, le principal conseil que je donne à mes clients est d’être empathique.

C’est à dire de se « mettre dans la tête » de l’internaute pour mieux cerner son besoin et y répondre en produisant un contenu qu’il consultera et qui répondra à ce besoin.

Faites nous savoir en commentaire comment vous envisagez l’optimisation de cette longue traîne ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *